Communiqués et dossiers de presse

Commémoration de 14-18 : 40 monuments aux morts inscrits monuments historiques (02/03/15)

 
 

Michel DELPUECH, préfet de la région Aquitaine, préfet de la Gironde a signé les arrêtés relatifs à l'inscription de 40 monuments aux morts au titre des monuments historiques en Aquitaine. Ces inscriptions permettront de valoriser ce patrimoine monumental en assurant sa protection et sa conservation.

Elles correspondent à l'aboutissement d'un important travail lancé en 2012 par la Direction régionale des affaires culturelles d'Aquitaine (Conservation régionale des monuments historiques) dans le cadre de la commémoration de la Guerre 1914-1918.

Sur la base d'un recensement de quelque 6000 monuments aux morts édifiés dans la région après la Grande Guerre, des groupes de travail départementaux et régionaux, composés d'historiens, d'historiens de l'art, de représentants de l'office national des anciens combattants, des archives départementales, des services territoriaux de l'architecture et du patrimoine et des sociétés savantes locales, ont effectué une sélection des monuments les plus intéressants d'un point de vue de l'histoire ou de l'histoire de l'art.

Cette étude, réalisée auprès de 2300 communes de la région Aquitaine, a permis d'élaborer des critères de sélection historiques et artistiques, et de dégager une typologie allant de la stèle simple à celle surmontée d'un coq glorieux terrassant un aigle (Samonac, Couthures-sur-Garonne) ou  proposant différentes attitudes du Poilu : « à l'attaque » (Urrugne), « en sentinelle » (Casteljaloux) ou « blessé » (Donnezac).

Elle a également permis de répertorier des représentations de civils, comme à Terrasson-Lavilledieu où un paysan, revenant de la guerre avec une jambe de bois, est soutenu par sa femme appuyée sur la charrue qu'elle a guidée pendant l'absence de son mari, et que probablement elle continuera à utiliser. A noter également les monuments réalisés dans le but de recueillir les corps des soldats morts au champ d'honneur (Podensac, Perquie).
 
Les groupes de travail départementaux ont tout d'abord retenu une centaine de monuments qui ont été examinés par le groupe de travail régional. Ce dernier en a ensuite retenu une quarantaine qui a été présentée devant la commission régionale du patrimoine et des sites (CRPS) dans sa séance du 11 septembre 2014.

Au final, les 40 monuments aux morts suivants ont été inscrits au titre des monuments historiques :

- En Dordogne :  Saint-Astier, Saint-Pardoux-la-Rivière, Sarliac-sur-l'Isle, Terrasson-Lavilledieu.
- En Gironde : Arcachon, Bordeaux, Donnezac, Le Teich, Libourne, Pessac, Podensac (ville), Podensac (cimetière), Sainte-Foy-la-Grande, Samonac, Villegouge.
- Dans les Landes : Banos, Bascons, Castets, Dax (ancienne école normale d'instituteurs), Labenne, Labrit, Misson, Peyrehorade, Perquie, Uza.
- En Lot-et-Garonne : Agen, Casteljaloux, Clairac, Couthures-sur-Garonne, Marmande, Mézin, Saint-Maurin, Sauveterre-la-Lémance.
- Dans les Pyrénées-Atlantiques : Bayonne, Biarritz, Bielle, Hendaye, Pau, Tardets-Sorholus, Urrugne.

Pour plus d'informations : Nicole Siffert / nicole.siffert@culture.gouv.fr