Communiqués et dossiers de presse

Contrôles routiers renforcés pour les vacances de Pâques et les ponts du mois de mai

 
 

En raison du fort trafic qui était attendu le week-end des vacances de Pâques, Pierre DARTOUT, Préfet de la région Aquitaine, Préfet de la Gironde, avait demandé aux forces de l'ordre de renforcer les opérations de contrôles routiers coordonnées sur l'ensemble du département de la Gironde.

Les services de Police, de Gendarmerie et les Compagnies Républicaines de Sécurité (CRS) ont été mobilisés sur le terrain, avec pour objectif de lutter contre les comportements accidentogènes (vitesse, téléphone au volant, conduite dangereuse, défaut de ceinture...), grâce notamment aux moyens banalisés dont ils disposent.

Depuis le 1er janvier 2015, près de 10 000 verbalisations ont été établies en Gironde, dont 6 003  pour la vitesse, 1 443 pour l'alcoolémie, 272 pour conduite sous stupéfiant et 840 pour non respect de feux rouges. Les six voitures banalisées équipées des radars de nouvelle génération, répartis entre la Police, la Gendarmerie et les CRS, ont relevé depuis le début de l'année 13 070 infractions (2 770 pour la Police, 6 905 pour la Gendarmerie et 3 395 pour les CRS).

Depuis le début de l'année, 15 personnes sont décédées sur les routes de Gironde, contre 18 l'année précédente à la même période.

Ces contrôles ont donc été renforcés pendant toute la période des vacances de Pâques et le seront durant le mois de mai, marqué par les ponts traditionnels du Printemps (1er mai, 8 mai et 29 et 30 mai pour le pont de l’ascension), afin de lutter contre l'insécurité routière.