Communiqués et dossiers de presse

Fêtes de fin d'année : renforcement de la sécurité en Gironde

 
 
Fêtes de fin d'année : renforcement de la sécurité en Gironde

Pierre DARTOUT, préfet de la région Nouvelle-Aquitaine, préfet de la Gironde, demande aux forces de l’ordre la plus grande vigilance en cette fin d’année pour assurer la sécurité des personnes et des biens en Gironde. De nombreux policiers, gendarmes, pompiers et militaires seront déployés durant cette période, notamment autour des lieux accueillant du public (centre ville, centres commerciaux, gares et aéroport) et aux abords des lieux de culte.

Par exemple, près de 1500 policiers, gendarmes et pompiers seront mobilisés sur le terrain durant la nuit du 31 décembre. Ils seront présents dans les quartiers, notamment les plus sensibles, pour le dispositif de sécurisation des fêtes.

Par ailleurs, durant toute cette période, de nombreux contrôles d'alcoolémie auront lieu. Les contrôles routiers seront renforcés le soir de la Saint-Sylvestre afin de verbaliser les délinquants de la route. Des contrôles « visibles » seront mis en place entre 18h et 20h dans un but préventif puis pendant la nuit pour les contrôles d’alcoolémie et de vitesse.

Des patrouilles nocturnes assureront la surveillance des aires de repos sur les autoroutes du département. Une sensibilisation des chauffeurs sur les risques de vols de frêt sera systématiquement réalisée par les gendarmes chargés de cette mission. Les contrôles seront également renforcées dans les gares et à l'aéroport. Un dispositif spécifique sera mis en place sur le réseau ferroviaire.

Pour des raisons de sécurité, des arrêtés préfectoraux seront également pris afin d’interdire la vente de carburants au détail dans tout récipient ainsi que des feux d’artifices de divertissement du 29 décembre 2016 à 08h00 au 1er janvier 2017 à 08h00 dans l’ensemble du département.

Si la période des fêtes se veut avant tout festive, elle nécessite la plus grande vigilance pour garantir la sécurité de tous et prévenir tout risque de débordement. Le préfet appelle chacun à un esprit de responsabilité et de civisme dans les comportements individuels pour que ces fêtes restent un moment de convivialité dans chaque famille.