Communiqués et dossiers de presse

Ressource en eau : renforcement des mesures de restriction des prélèvements en Gironde

 
 

Le département de la Gironde a connu un mois d’août particulièrement sec marqué par un déficit de pluviométrie exceptionnel (le mois d’août le plus sec depuis 1998). Ces conditions climatiques ont entraîné une baisse des débits des cours d’eau, fleuves ou rivières.

Au vu de la situation et après avoir réuni la cellule départementale de gestion et de préservation de la ressource en eau, Pierre DARTOUT, préfet de la Gironde, a pris en conséquence un nouvel arrêté qui renforce les mesures prises le 19 août dernier concernant l'écoulement, les prélèvements et les usages de l'eau en Gironde.

Cet arrêté :
-  interdit tous les prélèvements dans les cours d’eau des bassins versants suivants : le Deyre, le    Glaude, le ruisseau de la Grave, la Mouliasse, le Palais, le Moron, l’Andouille, la Barbanne, le Lavié, le Seignal, la Lidoire, la Bassanne, la Jalle de Ludon, la Cadanne, la Gamage, le Lisos, la    Gravouse et la Virvée, le ruisseau de Brion, la Laurina (le Moulinat), le Meudon et le Tursan.
-  restreint tous les prélèvements sur le bassin versant de la Vignague avec une interdiction 3    jours par semaine, soit le lundi, le jeudi et le vendredi.

Les mesures de cet arrêté sont en vigueur jusqu’au 30 septembre 2016, sauf suspension, abrogation anticipée ou prorogation, justifiées par une évolution de la situation.

Pour cette période de l’année, la situation reste relativement favorable pour les grands cours d’eau (Garonne, Dropt, Dronne), dont certains peuvent bénéficier d’un soutien d’étiage grâce à des lâchers d’eau depuis des réserves artificielles. Cependant l’Isle fait l’objet d’une vigilance renforcée. L’évolution des débits de la Garonne et de la Dronne est également surveillée.

Une vigilance est néanmoins toujours souhaitable afin d'assurer, toute l’année, une utilisation économe de l'eau. Des conseils peuvent être obtenus sur le site : www.jeconomiseleau.org .