Communiqués et dossiers de presse

Réunion de la cellule d'urgence de soutien à l'élevage girondin

 
 

Depuis plusieurs mois, les filières bovin viande et bovin lait, ainsi que la filière porcine, rencontrent de graves difficultés économiques. Celles-ci ont été aggravées par les conditions climatiques de sécheresse que connaît le département depuis début juin.

Dans ce contexte, Pierre DARTOUT, préfet de la région Aquitaine, préfet de la Gironde, a réuni hier après-midi la cellule d’urgence de soutien à l’élevage girondin qui regroupe les principaux acteurs de la filière, notamment la chambre d’agriculture, les syndicats agricoles, les banques, les centres de gestion et organismes techniques ainsi que les services administratifs et les collectivités territoriales du département.

Cette réunion avait pour objectif de présenter les mesures du plan de soutien à l’élevage établi par le gouvernement le 22 juillet et d'explorer les dispositions conjoncturelles pour soutenir les exploitations les plus fragiles : mesures fiscales, mesures sociales, fonds d’allègement des charges, restructuration de la dette bancaire et garantie de la banque publique d'investissement (BPI) pour la restructuration de la dette fournisseurs.

Les membres de la cellule d’urgence se sont engagés vers la bonne information des éleveurs sur ces mesures par l’intermédiaire d’un point d’entrée unique, la chambre d’agriculture, sous la coordination de la direction départementale des territoires et de la mer (DDTMDirection départementale des territoires de la mer).

Les premiers dossiers feront l’objet d’une expertise lors de la réunion du comité technique mis en place fin août début septembre. Une grande vigilance envers ces situations difficiles sera apportée.

Le préfet prolongera ce dispositif d’urgence par une réunion régionale le 4 août sur les mesures structurelles envisagées.