Communiqués et dossiers de presse

Signature d'une convention de financement sur les risques industriels - PARI (2/06/15)

 
 

Pierre DARTOUT, Préfet de la Région Aquitaine, Préfet de la Gironde, Jean-Pierre TURON, Maire de Bassens, Alain JUPPE, Maire de Bordeaux et Président de Bordeaux Métropole, Jean-Luc GLEYZE, Président du Conseil départemental de la Gironde, Philippe CAVASSE, Directeur du site CEREXAGRI, Alain DESFLANS, Directeur du site SIMOREP ET COMPAGNIE, Norbert HIERAMENTE, Président Directeur Général de Procivis Gironde, ont signé la convention de financement et de gestion des  travaux prescrits par les plans de prévention des risques technologiques (PPRTPlan de prévention des risques technologiques ) des entreprises Michelin SIMOREP et CEREXAGRI dans le cadre du programme d’accompagnement des risques industriels (PARI), le lundi 1er juin 2015 salle du conseil de la mairie de Bassens à Carbon-Blanc.

En 2013, l’État a lancé à titre expérimental sur 8 sites en France, dont un en Aquitaine à Bassens, le PARI. Ce dispositif permet d’accompagner les riverains dans la mise en œuvre des travaux de protection des constructions existantes prescrits par les PPRTPlan de prévention des risques technologiques

Les travaux prescrits par les PPRTPlan de prévention des risques technologiques des sites industriels Michelin SIMOREP et CEREXAGRI concernent 89 logements pour un montant total estimé à 584 000€. Le PARI permet d’accompagner les riverains tout au long de la démarche depuis la prise de contact avec les artisans, en passant par le montage des dossiers de demande de subvention, jusqu’à la réception des travaux de protection contre les effets toxiques et de surpression. La particularité du PARI de Bassens, c'est que les riverains n'ont, grâce à la convention qui sera signée le 1er juin, aucun frais à supporter ni même à avancer.

Les  interventions des signataires pour financer les travaux se répartissent ainsi :

Etat : 233 200 € sous forme de crédit d'impôt au bénéfice des riverains ; Ville de Bassens : 70 000 € ; Bordeaux Métropole : 114 000 € ; Conseil Départemental de la Gironde : 21 000 € ; CEREXAGRI : 27 500€  et Michelin SIMOREP : 118 250€. De plus, Procivis Gironde s’engage à faire l’avance du crédit d’impôt dans les formes et conditions prévues par la convention.

Enfin, l'Etat a financé à 100 % l'intervention du PACT (192 000€) au titre de l'accompagnement administratif des riverains, portant son implication financière à un montant de 425 200 €.