Communiqués et dossiers de presse

Violents affrontements en marge de la manifestation à Bordeaux

 
 

De violents affrontements ont eu lieu lors de la manifestation non déclarée dans le cadre du mouvement « gilets jaunes » en fin d'après-midi dans le centre de Bordeaux.

Cette manifestation a rassemblé jusqu’à 4 500 manifestants qui ont manifesté pour la plupart dans le calme jusqu'à 16h. 

Des violences envers les forces de l’ordre, des dégradations ainsi que des pillages sont à déplorer. Les dommages sont importants :dégradations de bien publics, de vitrines commerciales, de mobiliers urbains. Ces actions sont le fait de plusieurs centaines de casseurs. Un grand nombre d’entre eux étaient porteurs d’armes par destination (pavés, boules de pétanques, fumigènes, fusées de détresse…). Les services de police ont procédé à 44interpellations à Bordeaux.

A cette heure, les forces de l’ordre restent mobilisées avec l'appui des sapeurs pompiers pour éteindre les feux de barricades dressées par les manifestants au fur et à mesure du repli imposé par la progression des forces.

26 blessées ont été prises en charge par les services de secours (SDIS Service départemental d'incendie et de secours et SAMU) dans deux points de regroupement des victimes mis en place avec la contribution de Bordeaux métropole.

Le préfet tient à ré-affirmer son soutien aux forces de l’ordre et aux services de secours, à saluer leur professionnalisme et leur engagement.

 
 

A lire également :