Communiqués et dossiers de presse

COVID 19 : point de situation en Gironde

 
 
COVID 19 : point de situation en Gironde

Une situation préoccupante et très évolutive
La courbe de l’évolution de l’épidémie de Covid 19 présente aujourd’hui une hausse exponentielle.
A la date du 8 septembre le taux d’incidence s’établit à 65 pour 100 000 habitants en Nouvelle Aquitaine, ce qui en fait la 2ème région la plus touchée en France métropolitaine.
En Gironde , département classé en vulnérabilité élevée, le taux d’incidence est en forte accélération e t s’établit à 154 /100 000 habitants et plus précisément à 272 /100 000 habitants à Bordeaux.
Le taux de passage aux urgences est en légère augmentation, la part d’activité pour Covid 19 en médecine de ville est également en hausse.
85 clusters sont dénombrés dans la région, dont 8 en EHPAD. 44 sont localisés en Gironde

Au CHU de Bordeaux, des indicateurs d’alerte en forte hausse
La situation au CHU de Bordeaux est jugée préoccupante. La cellule de crise a été réactivée.
Plusieurs signaux sont au rouge on compte au 9 septembre 68 hospitalisations dont 21 personnes en service de réanimation.
4 scénarios de déploiement des moyens en cas d’afflux de patients positifs Covid
19 sont prêts. D’ores et déjà, des lits dédiés à ces patients ont été réouverts
3 centres de dépistage sont actifs, environ 2000 tests sont réalisés chaque jour

Le respect des gestes barrières, plus que jamais fondamental
Le port du m asque, la distanciation physique en particulier dans les lieux confinés ou dans les rassemblements familiaux ou amicaux, ainsi que le lavage des mains sont incontournables pour freiner la progression du virus.
Les autorités insistent sur la nécessité de porter systématiquement le masque dans les lieux clos (ex: vestiaires des équipements sportifs, lieux de pauses...).
Les contrôles sont renforcés pour s'assurer du respect du protocole sanitaire dans les établissements recevant du public (bars, restaurants ...).
Une réunion sera organisée par les services de l’État avec les représentants des organisations et associations sportives pour leur rappeler la nécessité de mettre en œuvre des protocoles sanitaires.

Une nouvelle sensibilisation à mener auprès des publics jeunes
Le taux de contamination est 9 fois plus élevé chez les jeunes que dans le reste de la population.
On constate un relâchement des g estes de protection chez les jeunes adultes Sur la tranche d’âge des 20 30 ans, le taux d’incidence est de 470 /100 000.
Si les plus jeunes contractent une forme asymptomatique ou modérée de la maladie, ils restent néanmoins transmetteurs du virus.
La population jeune est mobile, prend part activement à la vie sociale et contamine des populations plus vulnérables : personnes âgées, ou avec facteurs de risque.

Des mesures spécifiques aux abords des stades Matmut et Chaban Delmas
Un arrêté préfectoral imposera le port du masque aux abords des stades 2 heures avant et 1 heure après, pour le match de football du 11 septembre (Ligue 1 Bordeaux/Lyon) au stade Matmut et le match de rugby (Top 14 UBB/Brive) du 12 septembre afin de renforcer la protection des personnes qui se dirigeront vers les enceintes sportives depuis les transports en commun et les parkings.

Une réactivation des mesures initiées au printemps pour protéger les plus âgés
Des mesures sont réactivées :
- mise en place de sas à l’entrée des EHPAD ;
- mobilisation des acteurs de l’aide à domicile par l’ARSAgence régionale de santé en lien avec les départements afin de rappeler les messages de prévention.