Communiqués et dossiers de presse

Canicule : première réunion du comité départemental en Gironde

 
 
Canicule : première réunion du comité départemental en Gironde

Angélique ROCHER-BEDJOUDJOU, directrice de cabinet de la préfète de la Gironde, a réuni cet après midi le comité départemental canicule en présence de représentants de services de l’État (DDCSDirection départementale de la cohésion sociale, ARSAgence régionale de santé), du SDIS, de la ville et de la métropole bordelaise, du Conseil départemental de la Gironde et des différents acteurs locaux de la santé et de l’aide aux personnes. Pour l’heure, aucune augmentation des pathologies liées à la chaleur n’est constatée en Gironde.

Cette réunion a permis de vérifier que toutes les mesures liées à la gestion de la canicule avaient été mises en place dans le département par tous les acteurs mobilisés aux côtés de l’État : organisation de l’offre de soins dans les établissements de santé et anticipation des phénomènes de tension, identification des personnes fragiles vivant à domicile et prises de contact avec les plus vulnérables, extension des horaires d’ouverture des parcs et piscines, sensibilisation des établissements accueillant des enfants, diffusion des messages de prévention, etc.

L’État (la direction départementale de la cohésion sociale) a annoncé pour les sans-abri, l’ouverture exceptionnelle demain d’une salle climatisée dans les locaux du pôle social de Ravezies pouvant accueillir jusqu’à 60 personnes ainsi que l’ouverture du centre Tregey l’après-midi pour les 100 personnes qui y sont accueillies chaque nuit.

Les maraudes financées par l’État vont à nouveau s’intensifier aux heures les plus chaudes afin de distribuer de l’eau et accompagner les personnes à la rue.

Il a été rappelé la nécessaire mobilisation de l’ensemble des intervenants, en particulier demain qui devrait être la journée la plus chaude (41,7° prévus par Météo France) et jusqu’à la baisse des températures.

Le comité départemental canicule se réunira chaque jour à 17h00 jusqu’à la levée de l’alerte orange.

La préfète de la Gironde appelle chacun à la plus grande vigilance, en particulier les personnes âgées, les personnes atteintes de maladies chroniques, les personnes qui prennent régulièrement des médicaments et les personnes isolées pour lesquelles le danger est plus grand. En période de canicule, il est important de boire régulièrement et fréquemment de l’eau et de passer plusieurs heures par jour dans un lieu frais.

 
 

A lire également :