Communiqués et dossiers de presse

Cartographie des zostères sur le Banc d’Arguin

 
 
Cartographie des zostères sur le Banc d’Arguin

La sous-préfète d’Arcachon, Houda VERNHET, a réuni en début de semaine, les représentants de la Sepanso, du comité régional de la conchyliculture Arcachon Aquitaine, de l’IFREMER Institut français de recherche pour l'exploitation de la mer et des services de l’Etat afin de présenter le travail de cartographie des zostères réalisé par le parc naturel marin à la demande de la préfète de région.

Ce travail de cartographie a été mené en deux temps :
- un recensement précis des herbiers de zostères, plantes aquatiques marines qui font l’objet d’une protection sur l’ensemble du bassin
- une interprétation de la cartographie et la définition des secteurs sur lesquels l’activité ostréicole ne doit pas être poursuivie.

Les résultats font apparaître une présence massive d’herbiers de zostères dans la zone centre du Banc d’Arguin qui ne permet pas la poursuite de l’activité ostréicole dans ce secteur (ce qui représente environ 4 hectares sur les 45 attribués). Par conséquent, les parcs situés dans la zone centre vont devoir être déplacés dans les zones nord et sud du Banc. Les services de l’Etat délivreront très prochainement les autorisations d’exploitations nécessaires.

Pour la zone centre, un travail va être mené sur les surfaces à réattribuer en tenant compte des résultats de l’étude. Une nouvelle enquête administrative et un process de zone de réimplantation au sud et au nord vont être réalisés avec la détermination de zones vacantes. Une régularisation sera engagée et la délivrance des titres devrait avoir lieu cet hiver.

 
 

A lire également :