Communiqués et dossiers de presse

Ressources en eau : renforcement des mesures de restriction

 
 
Ressources en eau : renforcement des mesures de restriction

Malgré quelques épisodes pluvieux, le mois de juillet et la première quinzaine d’août ont été plutôt secs en Gironde. Ces conditions météorologiques ont conduit à une nette diminution des débits à la fois des grands axes et des cours d’eau secondaires. Pour ces derniers, dépourvus de soutien d’étiage et plus vulnérables, de nouvelles mesures d’interdiction des usages s’avèrent nécessaires.

Au vu de la situation et après avoir réuni la cellule départementale de gestion et de préservation de la ressource, la préfète de la Gironde, a pris un nouvel arrêté qui réglemente temporairement l’écoulement, les prélèvements et les usages de l’eau dans le département.

Cet arrêté étend les mesures d’interdiction prises le 26 juillet dernier :
→ il interdit tous les prélèvements sur les bassins versant suivants : la Durèze, l’Engranne, la Jalle de Castelnau, le ruisseau du Brion, le ruisseau de Colinet, le ruisseau des Sandaux et la Soulège ;
→ sur le bassin versant de la Vignague, il interdit les prélèvements à usage domestique et restreint les prélèvements à usage agricole à 1 jour par semaine (le dimanche).

Même si la situation reste relativement favorable pour les grands cours d’eau, dont certains peuvent bénéficier d’un soutien d’étiage grâce à des lâchers d’eau depuis des réserves artificielles (Garonne, Dropt et Dronne), une vigilance particulière reste d’actualité, notamment pour la Dordogne aval et la Dronne.

Pour rappel, contrairement à de nombreux départements voisins, la Gironde bénéficie, pour l’alimentation en eau potable, de ressources souterraines de qualité, moins dépendantes des variations climatiques saisonnières. Ces ressources demeurent néanmoins rares et précieuses. Dans ce contexte climatologique, il est plus que jamais nécessaire d’assurer une gestion économe de l’eau, en particulier pour des usages « accessoires » (arrosage des pelouses par exemple), même dans les secteurs où aucune mesure de restriction n’est prise. Pour être efficaces, ces réflexes citoyens doivent s’inscrire dans la durée.

Des informations et des conseils peuvent être obtenus sur les sites : www.jeconomiseleau.org ou www.eaufrance.fr

 
 

A lire également :