Les territoires à risques importants d’inondation (TRI)

 
 

La directive européenne 2007/60/CE implique l’évaluation et la gestion des risques d’inondation sur tout le territoire européen (rivières, zones côtières).

La première étape a consisté à réaliser une évaluation préliminaire des risques d’inondation permettant une sélection des territoires à risques d’inondation importants. Cette évaluation comprend une description des inondations survenues dans le passé, l’estimation des conséquences négatives potentielles y compris l’évolution de l’occupation du sol et la prise en compte du changement climatique.

Quatre Territoires à Risque d’Inondation Important ont été retenus dans le département de la Gironde :

  • TRI de Bordeaux (28 communes), reconnu comme TRI au titre des aléas débordement de la Garonne et de submersion marine ;
  • TRI du Bassin d'Arcachon (10 communes) au titre de l'aléa submersion marine ;
  • TRI de Libourne (20 communes), objet du présent rapport, au titre des aléas submersion marine et débordement de la Dordogne ;
  • TRI de Bergerac (7 communes concernées en Gironde), au titre de l'aléa débordement de la Dordogne.

Ces territoires à risques importants d’inondation ont ensuite fait l’objet d’une cartographie :

  • pour trois scénarios : probabilité faible (événement de gravité extrême), moyenne (événement centennal) et forte (événement de moindre gravité) ;
  • comprenant des cartes des surfaces inondables (étendue, hauteur et vitesse des eaux) et des enjeux (nombre d’habitants, infrastructures économiques, installations, réseaux…).

Ensuite, les plans de gestions des risques d’inondation fixent les objectifs de réduction du risque et une description des mesures à mettre en œuvre, sur tous les aspects de la gestion des risques d’inondation : prévention, protection et préparation (y compris prévision et système d’alerte).

Ils visent au développement de stratégies locales en application des principes et orientations à l’échelle du bassin versant, en associant au plus près les acteurs de terrain et en mobilisant des outils existants ou à créer (PAPI, SAGE, plan grand fleuve…).

En savoir plus sur les TRI