PDALPD - PDAHI

 
 

Élaboration, suivi et évaluation du plan départemental d'action pour le logement des personnes défavorisées (PDALPD) et du plan départemental d'accueil d'hébergement et d'insertion (PDAHI)

Plan Départemental d'Action pour le Logement des personnes Défavorisées  (P.D.A.L.P.D)

Qu’est-ce que le P.D.A.L.P.D ? 

Le P.D.A.L.P.D. est le cadre institutionnel de l'ensemble des actions et initiatives dans le domaine du logement des personnes défavorisées au niveau d'un département. 

Il définit les mesures destinées à permettre aux publics définis initialement par la loi « Besson » du 31 mai 1990, puis par la loi « DALO » du 5 mars 2007, d'accéder à un logement décent et de s'y maintenir. 

C'est un programme concret d'actions pour le logement des personnes défavorisées.

Pourquoi ?

 - Pour répondre à l'objectif de la mise en œuvre du droit au logement, désormais opposable,     

  - Pour coordonner l'ensemble des actions en matière de logement des personnes défavorisées.

Avec quels acteurs ?

Son élaboration et sa mise en œuvre relèvent de la responsabilité de l'Etat et du Conseil Général.Sa réussite repose sur la mobilisation de l'ensemble des acteurs de la politique du logement : collectivités locales, organismes HLM, associations, CAF, 1% logement, représentants des bailleurs privés, ADILAgence départementale d'information sur le logement....

Pour quel public ?

Les personnes défavorisées : personnes ou familles qui du fait de l'inadaptation de leurs ressources ou de leurs conditions d'existence éprouvent des difficultés pour accéder à un logement décent et indépendant ou à s'y maintenir.

Des publics prioritaires :

- les personnes dépourvues de logement,
- les personnes menacées d'expulsion,
- les personnes hébergées ou logées temporairement,
- les personnes en situation d'habitat indigne ou d'habitat précaire ou occupant des locaux impropres à l'habitation,
- les personnes en situation de surpeuplement manifeste dans leur logement,
 - les familles nombreuses (4 enfants et plus) en difficulté au regard du logement,
- les personnes en situation de handicap incompatible avec la situation actuelle de logement,
- les personnes en situation de rupture familiale ou conjugale (conduisant à la perte du logement),
- les personnes en situation de violences et atteintes à la personne,
- les jeunes adultes à très faibles ressources en insertion ou formation professionnelle,
- les personnes en situation sociale exceptionnelle, nécessitant par exemple un rapprochement urgent d'un lieu de soin ou de travail...,
- les personnes non autonomes cumulant des problèmes sociaux et de comportement

Comment ?

En mobilisant et développant des outils pour :

- privilégier le maintien dans le logement  dès que cela est possible : prévention de l'expulsion, lutte contre l'habitat indigne...

- développer les réponses en terme d'offre disponible pour les personnes défavorisées : production de logements PLAI dans le parc public, production de logements conventionnés dans le parc privé, mobilisation des différents contingents...