Enquêtes publiques et consultations du public de l'année 2018

Participation du public pour le projet d'implantation d'une centrale photovoltaïque à Espiet

 
 

AVIS DE PARTICIPATION DU PUBLIC :

> 1- Avis de Participation - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,10 Mb

Dossier de participation du public :

Dossier retiré, la durée de participation du public est terminée.

Observations : 

"L’association Ecocitoyens du Bassin d’Arcachon exerce son action sur l’ensemble du Bassin d’Arcachon, son bassin versant et son ouvert océanique, sur le département de la Gironde et a pour but de protéger, conserver et restaurer les espaces, ressources, milieux et habitats naturels, les espèces animales et végétales, la biodiversité et les équilibres écologiques fondamentaux, l’eau, l’air, les sols, le sous-sol, les sites, les paysages et le cadre de vie; lutter contre les pollutions et nuisances, /...et, d’une manière géné- rale, agir pour la sauvegarde de ses intérêts dans le domaine de l’environnement, de l’aménagement prudent et équilibré du territoire et de l’urbanisme, ainsi que défendre en justice l’ensemble de ses membres. Elle est donc fondée à donner son avis sur le projet d’implantation de la centrale photovoltaïque Chauveau à Espiet (33).Sur le choix du site. L’installation d’une centrale photovoltaïque destine un lieu naturel ou désurbanisé à une artificialisation définitive, ce qui est en désaccord avec le Grenelle de l’Environnement qui prône une gestion économe de l’espace.

Le site choisi est une zone fichée au Basias sous le numéro AQI3303320. Les installations des ciments Français ont été démantelés et le site remis en état « sans servitudes et sans restrictions d’usage ».

Aussi, il est à déplorer que ce site, qui se situe dans une continuité écologique entre les ripisylves (en vert sur la carte) du ruisseau de Camiac et celle du ruisseau Canaudonne, affluent de la Dordogne, soit dévolu à l’urbanisation avec l’implantation d’une centrale photovoltaïque.

L’étude d’impact semble minimiser les effets sur la faune et la flore par contre elle n’omet pas la possibilité d’occupation du site par des espèces invasives. L’implantation de panneaux photovoltaïques ne permet pas à la nature de s’auto-réguler.

Il est à noter la présence à environ 400m du projet une ZNIEFF, zone naturelle d’intérêt écologique tant pour la flore que pour la faune. Le site est occupé par une vingtaine d’espèces protégées d’oiseaux nicheurs et il est constaté la présence d’amphibiens et de reptiles qui sont des espèces protégées. La présence d’une zone humide nous amène à penser que c’est un lieu favorable à la présence de chiroptères, famille dont plusieurs espèces sont menacées. Le défrichement de la partie boisée et l’arasement de la végétation détruiront les habitats de ces espèces et favoriseront l’invasion de plantes indésirables.

A l’heure où la biodiversité est en chute libre, il est primordial de préserver de tels sites qui appartiennent à la trame verte et bleue.Nous souhaitons que l’ensemble du site soit rendu à la nature ou bien à une agriculture respectueuse des sols et du vivant.

De plus, il est à noter la présence d’habitations, d’une maison d’hôtes et d’un site classé, le château de Pressac, à environ 400m du site-projet. Le projet aura donc un impact fort sur la nature et l’urbanisation voisine.

Notre association est favorable au développement de l’énergie solaire mais pas au détriment des espaces naturels. Elle est prompte à conseiller l’équipement des toitures et espaces déjà artificialisés pour l’implantation de panneaux photovoltaïques. L’évolution des techniques d’implantation de ces panneaux est telle qu’il est possible de les installer en des lieux initialement non prévus pour cela. Ces lieux d’implantation sont donc à rechercher et à privilégier.

En conclusion, nous émettons un avis défavorable à ce projet de défrichement. Le site Chauveau doit redevenir un espace naturel, agricole et forestier. Nous vous demandons de bien vouloir prendre en compte l’importance de la préservation de la nature et des écosystèmes et d’émettre un avis défavorable à ce projet.

A Andernos les Bains, le 16 octobre 2018 - Marie-Hélène Ricquier, la Représentante Légale"

BILAN DE LA PARTICIPATION DU PUBLIC

> Bilan mise à disposition photovoltaïque ESPIET - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 2,17 Mb