Garantir la qualité des eaux du Bassin d’Arcachon

 
 
Garantir la qualité des eaux du Bassin d’Arcachon

 Restitution du profil de vulnérabilité des eaux conchylicoles

Suite aux différents épisodes d’alertes sanitaires qui ont touché la profession ostréicole entre 2020 et 2021, la préfète de la Gironde a chargé la Direction départementale des territoires et de la mer (DDTMDirection départementale des territoires de la mer) de la Gironde d’organiser une réunion d’échanges avec tous les acteurs du territoire. Il y a été décidé de travailler sur les sources potentielles de contamination et de réaliser un Profil de vulnérabilité des eaux conchylicoles, en vue de l’élaboration d’un programme d’actions pour améliorer efficacement la qualité de l’eau.

A cet effet, le 1er juillet 2021, la préfète a confié au SIBA le soin de porter cette démarche en collaboration avec ses services et l’ensemble des acteurs* concernés.

Plusieurs diagnostics ont été réalisés de l’assainissement des eaux usées et des eaux pluviales à, plus largement, la pollution diffuse, pour conduire à hiérarchiser les sources. Ces diagnostics ont été complétés par l’étude des situations de crise (catastrophes naturelles, pollution accidentelle...) devant être anticipées pour favoriser la résilience du territoire.

Ce travail a conduit à l’élaboration d’un programme d’actions qu’il convient maintenant de partager avec tous les acteurs et qui a été présenté ce
mardi 15 novembre 2022 officiellement . Il contient 63 actions concertées et élargies à tous les acteurs au-delà du comité de pilotage et fera l’objet d’un suivi et d’une évaluation dans les mois à venir.

DDTMDirection départementale des territoires de la mer 33, de la DDPPDirection départementale de la protection des populations 33, du CDPMEM, du CRCAA, d’Ifremer, du CAPENA, du PNMBA et de l’Agence de l’eau Adour-Garonne.