Le dispositif EAD (éthylotest anti-démarrage)

 
 

 

Le préfet de département peut prononcer une mesure alternative à la suspension du permis de conduire en restreignant la conduite aux seuls véhicules équipés d'un éthylotest anti-démarrage (EAD).

Ce dispositif est exclu pour les contrevenants suivants : titulaires d’un permis probatoire, titulaires d’un permis de conduire étranger, conducteurs ayant refusé de se soumettre aux vérifications ou se comportant agressivement à l’égard des forces de l’ordre, conducteurs ayant des antécédents en matière de conduite (conduite sous l’empire d’un état alcoolique, et/ou après usage de stupéfiants, et/ou conduite à une vitesse supérieure 40km/h 3 ans) ou conducteurs ayant commis l’infraction connexe d’excès de vitesse supérieur ou égal à 40km/h, de consommation de stupéfiants, de délit de fuite, de refus d’obtempérer, et ayant causé un accident mortel ou grave.

L'installation d'un tel dispositif (et son démontage à l'issue de la période) est à la charge de l'usager.

Télécharger ci dessous la note d'informations.

Pour trouver un installateur agréé pour équiper votre véhicule , cliquez ici et accéder à la carte nationale des installateurs agréés d'éthylotest anti-démarrage (EAD)