Les enjeux humains : un recensement exhaustif

 
 

Index d'articles

  1. Prévenir le risque
  2. Qu’appelle-t-on « le risque » ?
  3. Les Plans de Prévention des Risques Submersion Marine
  4. Les PPRSM du Bassin d’Arcachon
  5. Qui fait quoi ?
  6. Comment calcule t-on la submersion ?
  7. Les enjeux humains : un recensement exhaustif
  8. Les principes du zonage et du règlement
  9. La concertation sur le PPR Submersion Marine

Qu’appelle-t-on « enjeux » ?

Habitations, activités économiques, équipements et infrastructures… la notion d’enjeux englobe l’ensemble des personnes, biens et activités susceptibles d’être affectés par la submersion marine.

L’identification des enjeux sur le territoire s’intéresse à l’aspect humain, socio-économique, mais aussi environnemental et culturel.

Le rôle des espaces naturels

Les espaces naturels peuvent réduire l’ampleur de l’inondation en absorbant une partie de l’eau ; c’est le cas des dunes du littoral par exemple. A l’inverse, dans certains cas, un espace naturel peut contribuer à la propagation de la submersion vers des zones bâties.

Les espaces naturels font donc l’objet d’une analyse particulière pour déterminer si des actions spécifiques doivent être mises en place (protection des dunes par exemple).

NB : sur le plan réglementaire, un espace naturel submersible sera systématiquement classé en zone inconstructible pour ne pas aggraver le risque.

Une cartographie pour qualifier chaque secteur

Le périmètre d’étude des enjeux couvre les zones exposées à la submersion marine mais aussi les zones proches où des aménagements pourraient aggraver le risque.

L’analyse porte sur les divers éléments déjà présents sur le territoire, mais aussi les projets d’aménagements des collectivités : ces projets peuvent en effet influer sur la submersion.

L'analyse et la cartographie des enjeux s'appuient autant que possible sur les systèmes d'informations géographiques (SIG). Ce travail de recensement est complété à partir de visites de terrain et d’échanges avec les élus et services techniques de chaque collectivité concernée.

Cette identification permet ensuite de délimiter sur le territoire des zones selon leurs caractéristiques.

caret enjeux

Exemple de carte des enjeux sur un secteur (DDTM33)

Les espaces et centres urbains… à la loupe

Les espaces urbanisés

Le caractère urbanisé ou non d’un espace dépend de plusieurs facteurs :

  • nombre de constructions existantes par rapport à sa surface,
  • contiguïté avec des parcelles bâties,
  • niveau de desserte par les équipements.

Ainsi, un petit hameau d’habitations n’est pas forcément défini comme « espace urbanisé », même s’il y a des maisons !

Les centre urbains

Au sens strict du terme, un « centre urbain » se caractérise par :

  • l’histoire du lieu
  • une occupation du sol importante
  • une densité de population
  • la continuité du bâti
  • la mixité entre logements, commerces et services

 

centre urbain

Le centre urbain d’Arcachon (SIBA)

Les espaces spécifiques au Bassin d’Arcachon

Certaines activités à la fois spécifiques au territoire et particulièrement vulnérables à la submersion marine ont également été identifiés :

  • les ports, zones d’activités portuaires ou balnéaires, et notamment les ports ostréicoles,
  • les infrastructures et équipements sensibles ou difficilement évacuables tels que les hôpitaux, etc.
Hopital Ares

L’hôpital d’Arès, inondé en 2010 lors de Xynthia
 (Observatoire Côte Aquitaine)