Le risque canicule

 
 
Le risque canicule

Qu'est-ce que le risque canicule ?

Le mot « canicule » désigne un épisode de température élevée, de jour comme de nuit, sur une période prolongée. En France, cela correspond globalement à une température qui ne descend pas la nuit en dessous de 18°C pour le nord de la France et 20°C pour le sud, et atteint ou dépasse, le jour, 30°C pour le nord et 35°C pour le sud. D’une manière générale, une canicule peut avoir des conséquences sur les personnes, l’économie et l’environnement.

Le plan canicule et ses objectifs

Le niveau de veille saisonnière du plan national canicule est activé du 1er juin au 15 septembre. Il a pour objectif :
→ d'anticiper l’arrivée d’une canicule
→ de définir les actions à mettre en œuvre aux niveaux local et national pour prévenir et limiter les effets sanitaires de celle-ci
→ d'adapter au mieux les mesures de prévention et de gestion au niveau territorial en portant une attention particulière aux populations spécifiques

Le plan canicule comporte 4 niveaux qui correspondent chacun à des actions de prévention et de gestion spécifiques

niveau 1 (vigilance météorologique verte) : « veille saisonnière » activé du 1er juin au 15 septembre
niveau 2 (vigilance météorologique jaune) : « avertissement chaleur », en cas de probabilité importante de passage en vigilance orange dans les jours qui suivent
niveau 3 (vigilance météorologique orange) : « alerte canicule », déclenchée par les préfets de département, en lien avec les Agences régionales de santé
niveau 4 (vigilance météorologique rouge) : « mobilisation maximale », en cas de canicule avérée intense et durable

Le plan canicule s’appuie sur des grands axes

→ la mise en œuvre des mesures de protection des personnes à risque hébergées en institutions (établissements accueillant des personnes âgées, établissements pour personnes handicapées) ou hospitalisées en établissements de santé
→ le repérage individuel des personnes à risque, grâce au registre des personnes fragiles ou isolées tenu par les communes
→ l’alerte, sur la base de l’évaluation biométéorologique faite par Météo-France et l’Institut de veille sanitaire (InVS)
→ la solidarité vis-à-vis des personnes à risque, mise en œuvre grâce au recensement et aux dispositifs de permanence estivale des services de soins et d’aide à domicile et des associations de bénévoles
→ le dispositif d’information et de communication, à destination du grand public, des professionnels et des établissements de santé

Dossier départemental des risques majeurs (DDRM)

Établi par le préfet de département il est le document de référence en matière d’information préventive. Il recense tous les risques naturels et technologiques identifiés pour chaque commune dans le département, en évaluant les conséquences sur les personnes et les biens et en rappelant les mesures de prévention, de protection et de sauvegarde.

Informations en cas d'épisode de forte chaleur