Le plan départemental de prévention de la déliquance et les financements

 
 

Le plan départemental de prévention de la délinquance 

La présentation par le gouvernement, en mars dernier, de la nouvelle stratégie nationale de prévention de la délinquance 2020-2024 propose quatre axes adaptés aux enjeux récents :
- la prévention de la délinquance des plus jeunes avant l’âge de 12 ans ;
- la protection le plus en amont possible des personnes vulnérables ;
- une implication plus forte de la population dans la prévention de la délinquance ;
- une gouvernance rénovée par une adaptation aux territoires.

Le plan départemental de prévention de la délinquance vise à décliner la stratégie nationale. Il a été élaboré en concertation avec les services de l’État, la justice, les sous-préfectures et les municipalités dotées de Conseil Local (CLSPD) ou Intercommunal (CISPD) de Sécurité et de Prévention de la Délinquance. En précisant les orientations prises et en insistant sur les nouvelles formes de la délinquance, il constitue un document opérationnel à disposition de chaque service, afin d’orienter le continuum de la sécurité vers une meilleure protection des Girondins.

Les financements

Le Fonds Interministériel de Prévention de la Délinquance et de la Radicalisation (FIPDR)

FIPDR-Logo

Aux termes de l’article 5 de la loi du 5 mars 2007, a été créé un fonds interministériel de prévention de la délinquance et de la radicalisation (FIPDR), "destiné à financer la réalisation d'actions dans le cadre des plans de prévention de la délinquance et dans le cadre de la contractualisation mise en œuvre entre l'État et les collectivités territoriales en matière de politique de la ville"
 
• pour plus d'informations : www.cipdr.gouv.fr

Fonds Interministériel de Prévention de la Délinquance et de la Radicalisation - Appel à projets (page dédiée sur ce site)

La mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives (MILDECA)

MILDECA - logo

La MILDECA, placée sous l’autorité du Premier Ministre, est chargée de coordonner les actions de l’État en la matière.
Depuis 2013, la dotation MILDECA est régionalisée. Les crédits de la MILDECA permettent d’impulser et de coordonner les actions de l’État en matière de lutte contre les addictions.
 
• pour plus d'information : www.drogues.gouv.fr

Mission Interministérielle de Lutte contre les Drogues et Conduites Addictives - Appel à projets (page dédiée sur ce site)