Brèves

Journées européennes du patrimoine - 18 et 19 septembre 2021 - Gironde

 
 
Journées du patrimoine (illustration)

La 38e édition des Journées européennes du patrimoine se déroulera du 18 au 19 septembre 2021. Des visites libres ou guidées, des expositions, des conférences, des ateliers ou encore des démonstrations rythmeront ce week-end dans 1 666 sites et lieux d’exception ouverts dans la région. Cette année, 107 d’entre eux ouvriront leurs portes pour la première fois et 100 de manière exceptionnelle dans le cadre de la manifestation. Châteaux, manoirs, musées, édifices religieux ou militaires, lieux de pouvoirs, sites archéologiques, espaces naturels.

Placée sous le thème fédérateur : « Patrimoine pour tous, ensemble, faisons vivre le patrimoine », l’édition 2021 des journées européennes du patrimoine offrira 2 376 animations dont 2 106 gratuites. L’accent sera mis sur l’accessibilité avec des parcours adaptés à tous les publics et une attention particulière portée aux personnes en situation de handicap.

Le Conseil de l’Union européenne a proclamé l’année 2021 « Année européenne du rail ». Ce patrimoine diversifié, qu’il soit technique ou ludique, nous transporte à la découverte aussi bien de bâtiments emblématiques que de matériels roulants ou encore d’éléments de petit patrimoine.

Lancée en 2019, l’opération « Levez les yeux ! », en partenariat avec le ministère de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports, est reconduite cette année, le vendredi 17 septembre. Ce dispositif permet aux scolaires de s’approprier le patrimoine de leur région le temps d’une visite, d’un atelier pédagogique ou lors de la découverte de techniques artistiques.

En Gironde, au dépôt traction de la SNCF à Bordeaux, le visiteur pourra découvrir la conduite des TER auprès d’un conducteur et en faire l’expérience sur un simulateur de conduite.

Une web-série produite par la DRAC vous propose de découvrir le patrimoine ferroviaire en vous emmenant à la découverte de deux trains mythiques (Train de la Rhune à Sare – Pyrénées Atlantiques / Train des Mouettes à Saujon – Charente-Maritime) et d’une gare symbolique des innovations constructives du début du XXe siècle (Gare de Limoges – Haute-Vienne). L’intégralité des épisodes est à retrouver sur le site internet de la DRAC et celui des Journées européennes du patrimoine.

Fabienne BUCCIO, préfète de la région Nouvelle-Aquitaine, préfète de la Gironde, vous invite à découvrir l’hôtel de Nesmond, la résidence préfectorale située 17 bis, rue Vital Carles à Bordeaux. Les visites se dérouleront le dimanche 19 septembre 2021 - de 10h00 à 12h30 et de 14h00 à 18h00.

Plus d'information

 

L’État engage 37,6 M€ en faveur des patrimoines et de l’architecture en Nouvelle-Aquitaine

Première région de France en nombre de Monuments historiques protégés, la Nouvelle-Aquitaine compte : 20 000 objets et 6 139 immeubles classés et inscrits. S’ajoutent 8 sites inscrits au titre du patrimoine mondial, 58 jardins remarquables, 28 maisons des Illustres, 114 musées de France, 153 édifices à l’architecture contemporaine remarquable et 148 sites patrimoniaux remarquables.

En 2021, l’État (DRACDirection régionale des affaires culturelles ) engagera 37,6 M€ en faveur des patrimoines, dont 29,7 M€ au titre des monuments et de l’architecture en Nouvelle-Aquitaine.
Il accompagne également les collectivités locales avec :
– le fonds incitatif d’aide aux petites communes (- 2000 habitants) doté de 2 M€,
– la mission Bern : 12 nouveaux monuments en 2021 (la DRACDirection régionale des affaires culturelles apporte 1,2 M€ en plus des gains du Loto du Patrimoine).

Plan France Relance

Avec 614 M€ alloués à la relance économique par et pour le patrimoine sur le territoire national (dont 280M€ de crédits territorialisés), le plan France Relance permet de soutenir, au-delà des moyens pérennes mobilisés chaque année par l’État, la restauration de monuments historiques appartenant aux communes et aux propriétaires privés avec des effets très concrets sur le développement économique, l’attractivité, le rayonnement international et la fréquentation de ces monuments. En Nouvelle-Aquitaine, l’Etat consacre 18,33M€ à la restauration des Monuments historiques dont 4,18 M€ pour la restauration de Monuments historiques appartenant à des collectivités et propriétaires privés.

Dès 2021 et en 2022, les crédits déployés permettront de favoriser le travail des entreprises spécialisées et artisans qualifiés, dans les métiers de la restauration du patrimoine tels que les maçons, tailleurs de pierre, menuisiers, facteurs d’orgues, charpentiers, couvreurs, compagnons serruriers, maîtres-verriers, archéologues, architectes du patrimoine, etc.