Communiqué de presse

Incendies en cours en Gironde : point le 17 juillet à 21h00

 
 
Incendies en cours en Gironde : point le 17 juillet à 21h00

Les sapeurs-pompiers de la Gironde, appuyés par des renforts des départements voisins et nationaux, interviennent depuis mardi 12 juillet sur deux incendies qui ont brûlé à cette heure près de 13 000 hectares de forêt en Gironde. Malgré les importants moyens terrestres et aériens engagés, la situation n’est pas fixée et s’est même dégradée dans l’après-midi.
Ce sont désormais près de 1500 sapeurs-pompiers venus de toute la France, appuyés par d’importants moyens aériens (4 Canadairs et 2 avions Dash), qui luttent contre ces deux incendies hors-norme. Comme annoncé par le ministre de l’Intérieur, 3 avions, 200 sapeurs-pompiers et 11 camions lourds supplémentaires seront engagés à partir de ce soir.
Plus de 16 000 personnes ont été évacuées au total, après de nouvelles évacuations aujourd’hui sur le secteur de Landiras. Des centres d’hébergement d’urgence ont été installés grâce à la mobilisation des associations agréées de sécurité civile et des élus pour les accueillir, même si la grande majorité de ces personnes ont trouvé une solution d’hébergement par elles-mêmes. Malgré l’ampleur de ces incendies, aucune victime n’est à déplorer.

La Teste-de-Buch

- 3900 hectares de forêt ont brûlé à la Teste-de-Buch et 10 000 personnes ont été évacuées au total depuis le début de la crise. La situation s’est dégradée, le feu ayant atteint l’océan et progressant désormais vers le sud. Cette avancée a été ralentie grâce à l’action des sapeur-pompiers.
La route départementale D218 est toujours coupée entre le rond-point du Pilat et Biscarrosse plage.

Landiras

- 9000 hectares ont brûlé à Landiras sur l’arrondissement de Langon. 2100 personnes dans la commune de Cabanac-et-Villagrains ont été évacuées cet après-midi, portant à 6200 le nombre de personnes évacuées depuis le début de la crise. Deux nouveaux centres d’hébergement ont été ouverts à Langon, et celui de Saucats a été fermé.
La situation reste critique et se dégrade, avec une progression du feu sur différents fronts en raison de vents changeants. Les travaux de création de pare-feux se poursuivent.

De nombreuses routes restent fermées. La liste est consultable sur le site du département : https://www.gironde.fr/deplacements/inforoutes#incendie-gironde.
Fabienne BUCCIO, préfète de la Gironde, demande à chacun de faire preuve de la plus grande prudence, et rappelle que le département de la Gironde reste placé en vigilance ROUGE feux de forêts. L’accès aux massifs forestiers du département est temporairement interdit.
L’évolution défavorable des incendies est renforcée par des conditions climatiques extrêmes. Au vu des prévisions météorologiques dans les prochains jours, le département de la Gironde est placé en vigilance rouge canicule extrême à partir du lundi 18 juillet 12h jusqu’au mardi 19 juillet 6h.

Vigilance rouge canicule
Les services de l’État et les acteurs locaux (maires, établissements de santé, sociaux et médicao-sociaux, services de secours et d’urgence) se mobilisent pour mettre en œuvre le plan départemental canicule. La préfète appelle chacun, et en particulier les personnes les plus fragiles, à faire preuve de vigilance et à suivre les recommandations du ministère de la santé et de la prévention : https://solidarites-sante.gouv.fr/sante-et-environnement/risques-climatiques/article/vagues-de-chaleur.

Au vu des risques en matière de santé et de sécurité incendie, toutes les manifestations publiques en extérieur et dans les établissements recevant du public non climatisés sont interdites pendant cet épisode de vigilance rouge. Les autres mesures déjà en vigueur (permanence des soins, mise à disposition de locaux rafraîchis, dispositif d’aide à domicile pour les personnes vulnérables isolées) sont renforcées.

Points presse demain à 9h00 avec le sous-préfet de Langon au PCO de Villandraut et à 10h avec le sous-préfet d’Arcachon au PCO de La-Teste-de-Buch