Les vagues de chaleur (canicule)

 
 
Les vagues de chaleur (canicule)

Que signifie le terme "vagues de chaleur" ?

Le terme « vagues de chaleur » est un terme générique désignant une période au cours de laquelle les températures peuvent entraîner un risque sanitaire pour la population. La possibilité de survenue d’une vague de chaleur est plus particulièrement renforcée au cours de la période de veille saisonnière, qui s’étend du 1er juin au 15 septembre de chaque année.

Les objectifs des dispositions spécifiques "gestion sanitaire des vagues de chaleur"

Le niveau de veille saisonnière (vigilance verte) des dispositions spécifiques ORSEC "vagues de chaleur" est activé du 1er juin au 15 septembre. Il a pour objectif :
→ d'anticiper l’arrivée d’une canicule ;
→ de définir les actions à mettre en œuvre aux niveaux local et national pour prévenir et limiter les effets sanitaires de celle-ci ;
→ d'adapter au mieux les mesures de prévention et de gestion au niveau territorial en portant une attention particulière aux populations spécifiques.

4 niveaux correspondant chacun à des actions de prévention et de gestion spécifiques :

En Gironde, les seuils bio-météorologiques sont :
Température nocturne : 21°C
Température diurne : 35°C

Le terme « vagues de chaleur » recouvre les situations suivantes :

Pic de chaleur : chaleur intense de courte durée (un ou deux jours) présentant un risque sanitaire, pour les populations fragiles ou surexposées, notamment du fait de leurs conditions de travail ou de leur activité physique ; il peut être associé au niveau de vigilance météorologique jaune ;

→ Épisode persistant de chaleur : températures élevées (IBM proches ou en dessous des seuils départementaux) qui perdurent dans le temps (supérieur à trois jours) ; ces situations constituant un risque sanitaire pour les populations fragiles ou surexposées, notamment du fait de leurs conditions de travail ou de leur activité physique ; il peut être associé au niveau de vigilance météorologique jaune ;

→ Canicule : période de chaleur intense pour laquelle les IBM atteignent ou dépassent les seuils départementaux pendant trois jours et trois nuits consécutifs et susceptible de constituer un risque sanitaire notamment pour les populations fragiles ou surexposées. Elle est associée au niveau de vigilance météorologique orange ;

→Canicule extrême : canicule exceptionnelle par sa durée, son intensité, son étendue géographique, à forts impacts non seulement sanitaires mais aussi sociétaux. Elle est associée au niveau de vigilance météorologique rouge.

Les dispositions spécifiques "vagues de chaleur" s’appuie sur des grands axes

→ la mise en œuvre des mesures de protection des personnes à risque hébergées en institutions (établissements accueillant des personnes âgées, établissements pour personnes handicapées) ou hospitalisées en établissements de santé
→ le repérage individuel des personnes à risque, grâce au registre des personnes fragiles ou isolées tenu par les communes
→ l’alerte, sur la base de l’évaluation biométéorologique faite par Météo-France et l’Institut de veille sanitaire (InVS)
→ la solidarité vis-à-vis des personnes à risque, mise en œuvre grâce au recensement et aux dispositifs de permanence estivale des services de soins et d’aide à domicile et des associations de bénévoles
→ le dispositif d’information et de communication, à destination du grand public, des professionnels et des établissements de santé

Dossier départemental des risques majeurs (DDRM)

Établi par le préfet de département il est le document de référence en matière d’information préventive. Il recense tous les risques naturels et technologiques identifiés pour chaque commune dans le département, en évaluant les conséquences sur les personnes et les biens et en rappelant les mesures de prévention, de protection et de sauvegarde.

Informations en cas d'épisode de forte chaleur

 

Bons réflèxes
fortes chaleurs
chaleur au travail